Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 A.A.R.S. Immo, Agence immobilière THIAIS 94320

L'actualité de CENTURY 21 A.A.R.S. Immo

Acheter à deux

Publiée le 28/06/2016

L'acquisition d'un bien immobilier se déroule en deux temps. Tout d'abord, on s'engage à acheter par la signature d'un compromis de vente, puis on achète et on devient propriétaire. 

Quand on est célibataire, l'aquisition d'un bien immobilier engendre peu d'interrogations. Quand on est en deux, c'est un peu plus compliqué. Pour commencer il faut savoir à quel nom acheter. Par ailleurs, il faut déjà prévoir une séparation éventuelle et les consequences qui en dévouleront pour l'achat qu'on est en train d'effecteuer: notamment, chacun devra récupérer ce qui lui appartient et notamment le part du logement qui lui revient.

Le décès du concubin, partenaire ou époux nécessitera des arbitrages sur la succession entre le membre du couple restant et les héritiers du défunt. Selon le régime juridique qui s'applique au couple, le survivant sera plus ou moins protégé.

Car face a la loi, tous les couples ne se valent pas. Le droit francais connait trois sattuts differents, plus ou moins contraignants, plus ou moins protecteurs.

  • Le Mariage. Il représente le lien le plus fort. Avant de se marier, les époux doivent choisir le régime matrimonial le plus adapté à leur situation. Par défaut, ils seront soumis au régime de la communauté réduite aux acquêts
  • Le Pacse. C'est un statut intermédiaire entre le martiage et le concubinage. Les partenaires signent une convention par laquelle ils règlent les modalités de leur vie commune, de l'aide matérielle et de l'assurance qu'ils se doivent mutuellement.
  • L'Indivision. C'est la solution de base pour les couples qui vivent en union libre. Une convention d'indivision peut être conclue entre les concubins afin de gérer l'administration des biens achetés en commun. 

 

Notre actualité